Vendredi 10 septembre

Réédition de la journée de la veille ; travail de pionnier. Je commence à savoir manier la pioche et la pelle. Ce n’est pas du tout comme cela que je m’étais figuré la guerre.

Changement dans ma situation. Dans la journée mon Aspirant me demande si je veux monter avec lui à Regniéville pour lui tenir compagnie et être son agent de liaison. J’accepte avec empressement.

Rien d’autre à signaler. Nous devons monter à la prochaine relève. Depuis ce jour, repos complet à St jean ne laissant que les corvées ordinaires du repos. Je commence à me raser, c’est peut-être la bonne occupation.

 

Prochain article le 13 septembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s