Vendredi 7 et samedi 8 janvier

Nous passons ainsi la journée du 7. Je suis absolument charmé de la réception des gens chez qui nous sommes puis le lendemain, samedi 8, nous songeons à rentrer à Saint-Jean. D’abord nous revenons à Nancy en compagnie de Mme B que nous conduisons ensuite jusqu’à Champigneulles pour prendre le train, puis une fois partie, nous prenons le tramway pour aller à Frouard. De là, nous montons dans une voiture de passage et en route pour le retour sur Liverdun. Là nous trouvons une auto d’Etat Major qui nous conduit dans un petit pays près de Martincourt et nous rentrons enfin à Saint-Jean.

Là, une surprise désagréable m’attendait. J’étais porté manquant à un appel de la veille et en passe de conseil de guerre pour désertion. J’en tombe des nues. Quelle désillusion, c’est l’enfer après le paradis. Je m’attends aux pires choses pour le lendemain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s